Les prédateurs des mésanges

Mésange charbonnière-chatLes petits passereaux de nos jardins, et surtout les Mésanges, sont des espèces très vulnérables et sensibles qui ont basé leur stratégie de survie sur le nombre plutôt que sur la longévité (Éternel dilemme entre qualité et quantité !). En effet les couvées des Paridés comprennent très souvent une dizaine d’œufs alors que les espèces plus imposantes (Corvidés, Laridés, etc…) ne comptent généralement que 5 ou 6 œufs.

De plus les petits passereaux effectuent plusieurs couvées par an si les conditions (Météo, Nourriture en quantité suffisante) le permettent contrairement aux autres espèces.

Cette capacité à réaliser plusieurs grosses couvées sert à compenser leur extrême vulnérabilité face à leur environnement. En effet la durée de vie moyenne d’une Mésange dépasse très rarement les 2/3 ans, et il en va de même pour tous les petits passereaux de nos jardins (Rouge-Gorge, Accenteur mouchet, Pinson des arbres, Verdier d’Europe…) Grâce aux baguages effectués par les associations de protection et de recherche on a pu recenser des individus de plus de 5 ans mais ces cas restent malheureusement très exceptionnels.

Ainsi le Rouge-Gorge solitaire que nous voyons tous les hivers dans notre jardin n’est certainement pas le même mais un descendant.

  • Le principal prédateur: le chat domestique

Au premier rang des prédateurs des petits passereaux se trouve le chat domestique. L’animal préféré des français est, c’est bien connu, un redoutable chasseur. Son instinct de chasse est particulièrement développé si bien qu’il chasse par pur plaisir et non pas par besoin alimentaire comme les animaux sauvages.

Si le chat domestique figure au 1er rang des chasseurs d’oiseaux c’est également en raison de la très forte population de chats en France: on en compte environ 11 millions en 2012 (Source TNS Sofres). Imaginez les dégâts sur l’avifaune qui peuvent faire 11 000 000 de chats !

Même si les chats attaquent de préférence les micro-mammifères (Souris, rats, musaraignes, campagnols, mulots…), les passereaux au sol engourdis par le froid ou les juvéniles ne sachant par encore voler constituent des proies parfaites pour les matous. Le pire est que leur prédation intervient souvent durant les périodes critiques pour les oiseaux à savoir la reproduction (Les adultes sont très occupés par le nourrissage et sont parfois moins prudents, et les jeunes oiseaux inexpérimentés sont des proies faciles) et l’hiver durant lequel les oiseaux subissent déjà les assauts du froid et le manque de nourriture.

Une récente étude réalisée par des scientifiques anglais estiment que chaque année quelques 55 millions d’oiseaux sont capturés par les 8 millions de chats anglais. Toutes proportions gardées, il y aurait donc en France environ 75 millions d’oiseaux tués par les chats chaque année !

Une étude similaire conduite aux États-Unis indique des chiffres plus réalistes car plus détaillée. Elle distingue les populations de chats domestiques ayant un maître donc étant bien nourris et celle des chats errants devant subvenir eux-mêmes à leurs besoins (Source: nature.com, The impact of free-ranging domestic cats on wildlife of the United States).

 – 80 millions de chats domestiques x 7 oiseaux/an = 560 millions d’oiseaux tués

 – 50 millions de chats harets (Chats errants) x 40 oiseaux/an = 2 milliards d’oiseaux tués

Ce qui nous donne environ 2,5 milliards d’oiseaux tués par an par les chats sur le sol américain. Cette étude donne également l’impact de la prédation des chats sur les populations de micro-mammifères aux États-Unis: entre 6,9 et 20 milliards par an !

A titre de comparaison, on estime à 67 millions le nombre d’oiseaux mourant  chaque année aux États-Unis à cause des pesticides.

Le meilleur remède pour éviter que son chat ne se transforme en fléau des oiseaux est d’accrocher une clochette à son collier. Le principe est simple: la clochette tinte dès que le chat bouge et avertit donc les oiseaux de sa présence (Attention cependant à utiliser une clochette qui sonne facilement car les chats se déplacent très lentement pendant la traque).

La mise en place d’une clochette paraît idéale, cette solution est moins rigide que l’enfermement à l’intérieur de la maison et permet aux chats d’assouvir, en partie, leur instinct de chasseur. Car le plaisir de la chasse semble résider autant dans la traque que dans la capture de la proie.

  • Les prédateurs sauvages: les rapaces (diurnes et nocturnes), les rongeurs, les mustélidés

Les rapaces (Toutes espèces confondues: L’Épervier d’Europe et la Chouette chevêchette) constituent la seconde source de prédation après la chat sur les populations de passereaux des jardins.

L’Épervier d’Europe est un véritable fléau pour les petits passereaux des jardins. Même si seulement 10% à 15% de ses attaques sont couronnées de succès c’est un oiseau vorace spécialisé dans la capture d’oiseaux (Les oiseaux représentent 90% de ses proies). C’est surtout le mâle (Appelé tiercelet en fauconnerie car plus petit d’un tiers que la femelle) qui est à craindre par les passereaux, la femelle chasse des proies plus imposantes de la famille des Turdidés (Merle noir, Grive musicienne, Grive draine) et des Colombidés (Pigeon ramier, Tourterelle turque).

Sur une année, un couple d’Épervier d’Europe peut tuer entre 2000 et 2500 passereaux de la taille d’une Mésange bleue. Les couleurs vives des Mésanges en font des proies plus faciles à répérer qu’un Rossignol au plumage terne et discret.

Les rapaces nocturnes sont moins spécialisés dans la chasse aviaire que l’Epervier d’Europe. La Chouette chevêchette sera le rapace nocturne qui consommera le plus de petits passereaux (Environ 15% de son régime alimentaire, les 85% restant sont composés de micro-mammifères).

Les autres Hiboux et Chouettes consomment moins de 5% d’oiseaux, et principalement en cas d’effondrement des populations de rongeurs. La prédation des rapaces nocturnes ne constitue pas une menace pour les populations de petits passereaux.

Les mustélidés et rongeurs (principalement l’Écureuil roux) représentent des prédateurs opportunistes non spécialisés qui capturent des passereaux quand l’opportunité se présente.

L’Écureuil roux est connu pour piller les nids occupés de multiples espèces d’oiseaux. Il est friand des œufs et de oisillons.

Chez les Mustélidés ce sont principalement la Fouine et la Martre qui tuent des petits oiseaux. Cependant l’impact de leurs prélèvements reste minime en comparaison de ceux de l’Épervier d’Europe ou encore du chat domestique.

Les Mésanges et autres petits passereaux sont également victimes des Pics et des Corvidés qui pillent les nids mal dissimulés.

La liste des prédateurs des Mésanges donne presque le tournis, mais permet de mieux comprendre la stratégie de reproduction de l’espèce basée sur d’importantes nichées. D’autres parts, il ne faut pas oublier que les prédateurs prélèvent souvent en priorité les individus faibles, malades ou inexpérimentés et participent ainsi pleinement à la sélection naturelle.

Termes de recherche:

  • Rat mange oisillon (1)

27 réflexions sur « Les prédateurs des mésanges »

  1. Domi68

    Bonjour,
    Mon jeune chat vient de ramener une mésange, j’ai pu la récupérer et elle n’a pas l’air blessée surtout effrayée, et là elle est dans un chiffon doux à l’abri de mon chat, par contre quand je m’approche d’elle, c’est comme si elle me criait dessus, elle ouvre le bec et le met en avant comme si elle cherchait à me pincer, je n’avais jamais entendu çà est ce normal ? je vais la garder encore un peu pour voir si elle récupère avant de la lâcher

    Répondre
    1. ParusMajor Auteur de l’article

      Bonjour, dans votre cas la meilleure chose à faire et de la relâcher dans votre jardin. Le reste de sa nichée est probablement dans votre jardin et les parents les nourrissent encore quelques jours après la sortie du nid.

      Répondre
    1. ParusMajor Auteur de l’article

      Dans la nature… et Dieu sait qu’elle est vaste !
      Les jeunes Mésanges sorties du nid restent dans les environs et leurs parents les nourrissent encore 1 semaine avant leur émancipation définitive. Les Mésanges sont grégaires, la cellule familiale (parents + jeunes de la 1ère et surtout de la 2e nichée) reste plus ou moins groupée pour passer l’hiver. Les Mésanges forment alors les rondes hivernales: les petits oiseaux (Mésanges bleues, Mésanges charbonnières, Mésanges à longue queue, Accenteur mouchet, Pinsons des arbres, etc…) se regroupent pour chercher leur nourriture ensemble. Les rondes se dispersent à l’arrivée du printemps et chacun se consacre à la reproduction. Et un autre cycle commence…

      Répondre
  2. Pierre

    Bonjour, j’ai construit un nichoir il y a 2 ans et je l’ai placé dans le jardin a 3m de haut, orientation sud-sud-ouest, (nichoir type boite aux lettres avec trou de 2,8cm de diametre)
    J’ai eu cette année une nichée de mesange! beaucoup d’emotion que j’ai pu partager avec mes puces de 5 ans et 2 ans.
    Par contre J’ai un vilain matou que l’on laisse sortir de la maison. y aurai t ‘il un moyen pour calmer ses ardeurs chasseresses?

    Répondre
    1. ParusMajor Auteur de l’article

      Bonjour, vous pouvez lui mettre 1 ou plusieurs clochettes au cou pour qu’il signale malgré lui sa présence aux oiseaux. Sinon pas grand chose à faire, l’instinct de chasse est très développé chez les félins…

      Répondre
  3. houliez

    j’ai installé un nichoir dans un arbre mort.il a été occupé quelques jours par une mésange bleue,puis plus rien.Environ un mois plus tard,le nid a été à nouveau occupé quelques jours.A la fin de l’été,nous avons ouvert le nid et avons trouvé des os d’oiseau,des crottes de rat noir.De plus l’ouverture du nid avait été rongée pour l’agrandir.

    Répondre
    1. ParusMajor Auteur de l’article

      Oui les rongeurs et les pics peuvent agrandir les entrée des nichoirs pour manger la couvée, pour leur interdire l’entrée on peut visser une plaque de métal percée devant l’ouverture du nichoir.

      Répondre
  4. Sanctorum

    Bonjour,
    Mon chat est allé retourner mon nichoir où il y avait 3 petits nés ce matin.
    Résultat, ils sont orphelins et je ne sais pas quoi faire !
    Merci pour votre réponse. Charles Sanctorum

    Répondre
  5. MIALHE

    Nous avons un nid de mésanges charbonnières 7 oisillons sont nés le mercredi 19; ‘tout allait bien.
    Ce matin il n y avait plus que quatre oisillons dans le nid surveillés par la caméra intérieure
    Je précise que le nichoir est à balcon avec une entrée d’un diamètre de 32 mm intacte : les chats et le pic épèche ne peuvent y accéder.
    Le nid est sur une mur crépi vertical, au dessus de une toiture, à environ 1 mètre
    Les rats ou les écureuils pourraient ils accéder à ce nid ?

    Répondre
    1. Didier DELAFOSSE

      J’habite dans un appartement avec une vitre opaque (je vois à l’extérieur, mais l’extérieur ne me voit pas) qui fait effet glace.
      En mai et juin une mésange est venue pratiquement toute la journée, taper au carreau avec le bec et fait
      du sur-place avec ses battements d’ailes, comme si elle s’amusait avec sa propre image. Juillet et août, plus
      rien, sauf depuis 2 jours, ou là voilà revenue.
      Est-ce pour elle un amusement ? ou autre ?…………

      Répondre
      1. LITZELMANN

        Connaissez-vous Len Howard, musicienne et passionnée d’oiseaux au début du siècle. Elle a entre autre su créer une relation particulière avec une mésange charbonnière avec laquelle compter était devenu un vrai passe-temps.

        Répondre
      2. Dominique

        Nous avons la même chose ici près de Rennes =) Impossible de savoir s’il y en a une ou plusieurs, mais le manège se reproduit des dizaines de fois par jour ! Et mon frère qui habite une campagne un peu plus sauvage observe le même comportement…sur son rétroviseur !
        Votre poste a 5ans, vous ne verrez sans doute pas ma réponse. Si oui, cherchez sur internet « mésange, caméra surveillance police, Angleterre », ça vaut le détour !!!

        Répondre
  6. Céline

    Bonjour,

    Il y a quelques jours, j’ai repéré un nid de pinson dans un arbuste de ma haie. 5 oeufs (non éclos) à l’intérieur, parents qui vont et viennent, bref tout était normal. Je me suis absentée 3 jours. J’observe les allées et venues des parents et là plus rien. Je m’inquiète, je vais voir le nid : plus aucun oeuf, pas de coquille au sol. Les parents peuvent-ils déplacer les oeufs vers un autre nid ? Sinon je ne vois qu’un prédateur possible vue la hauteur du nid et l’absence de morceau de coquille : l’écureuil ???
    Je ne comprends pas comment un prédateur peut « voler » des oeufs sans qu’il y ait de traces aux alentours.

    Répondre
  7. winnier

    Mes petites mésanges .
    Nous avions emménage dans une construction neuve , devant la maison restait une dizaine de parpaings qui donnait juste en face de la baie vitrée, il me vient l’idée de les changer de place , a ma surprise au milieu je découvre un nid ou il y avait cinq œufs , je replace le parpaing comme il était ,et tous les jours je voyais les oiseaux a proximité du nid . Mais de bonheur un matin plus aucune activité je vais regarder de plus près et je découvre quelques plumes et les deux pattes au niveau du sol immédiatement je vérifie le nid il y avait cinq petits oiseaux qui semblaient sans vie délicatement je prend le nid et les cinq petits que je place au chaud derrière le baie vitrée peut de temps après je remarque que les petits commencent a bouger .
    Je prépare de quoi les nourrir du jaune d’œuf avec quelques gouttes de lait au bout d’un battonnet
    au début ce n’a pas été facile mais rapidement ils ont compris et ouvraient largement leur petits bec
    Lorsque la température a commencé de monter et après avoir nettoyer l’intérieur du nid l’ai replacé
    dans les parpaings tout en surveillant et à ma grande surprise je vit le papa mésange s’approcher du nid et faire des aller et retour jusqu’au soir . A la tombée de la nuit je reprenais le nid pour le replacer au chaud dans la maison recouvert d’un petit lainage ,et le matin à la levée du jour je les nourrissaient et le replaçaient au milieux du parpaing cela jusqu’à ce qu’ils soient bien emplumés, et bientôt j’ai pu voir le manège du papa qui les incitaient à sortir du nid ce qui se fit dans la journée ainsi les cinq petits ont pris leur vol et déserté leur nid avec une impression d’avoir accompli ma mission et un petit peu de tristesse au fond de mon âme .

    Répondre
    1. Lydeux

      Bravo ! Je vous envie d’avoir réussi à sauver ces petits ; ils sont partis perpétuer la cycle de la vie, et cela compte autant que le bonheur que vous avez eu à les aider ; c’est tellement beau une petite mésange.

      Répondre
  8. Monfront Myriam

    Je suis très déçue ce printemps ci car voilà trois ans que des couples de mésanges que je nourris et abreuve tous les jours sur notre terrasse, font des petits dans notre nichoir à mésanges. Or cette année 2019 avec le refroidissement en avril 2019 , des pies, des geais et des tourterelles ainsi que des merles sont venus se nourrir également sur notre balcon et j’ai l’impression que notre couple de mésanges soit a été capturé par des chats de la résidence soit n’a plus osé faire les navettes habituelles pour nourrir leurs 4 petits bébés mésanges dans notre nichoir car les gros oiseaux ont peut être fait barrage sur la rambarde de notre terrasse et du coup hier j’ai trouvé les 4 oiseaux bébés mésanges morts dans le nid et un petit oeuf qui restait. J’étais vraiment très triste et très déçue car je prends soin tous les jours de ces oiseaux avec des graines, des boules de gras et graines, de la brioche sèche et du pain aux céréales, de l’eau que je change tous les jours…je mets du poil de chat pour que les mésanges fassent leur nid avec la mousse et les poils du chat. Elles n’ont nullement peur de notre vieux chat qui ne va plus du tout sur le balcon donc de ce côté aucun risque…Voilà pour les nouvelles un peu tristes cette année….

    Répondre
  9. SUZANNE

    Un oiseau couleur sombre (marron ou noir) avec le ventre plus clair est entré dans deux nichoirs de mésanges charbonnières situés sur le mur de ma maison (l’entrée est donc de la dimension prévue pour les mésanges charbonnières). Il a cassé et mangé les oeufs des mésanges. C’est arrivé dans l’après-midi car je l’ai aperçu grâce à une caméra. J’avais repéré des morceaux du nid qui pendaient à l’entrée du nichoir. Malheureusement, il m’est impossible de voir nettement l’oiseau en question et de déterminer l’espèce.
    J’habite dans les alpes maritimes à 800m d’altitude.
    Qu’en pensez-vous ?

    Répondre
  10. gilotin corinne

    Bonjour
    cette année un couple de mésanges noires a eu des petits dans un vieux nichoir près duquel je fournit des boules de graines tout au long de l’année depuis 6 ans
    2 ou 3 oisillons ont pu s’envoler mais il en restait deux dans le nid
    malheureusement un pic cendré femelle les a attaqué après avoir agrandi le trou du nichoir
    comment cela se fait -il ?
    je viens de commander à la boutique LPO des nichoirs campagnards avec plaques de métal en espérant
    que le pic cendré ne pourra pas recommencer
    Que me conseillez vous afin de protéger au maximum les oisillons ?

    Répondre
  11. Lydie

    Bonjour
    Nous avons un grand jardin dans lequel nous avons installé des mangeoires ainsi que des plats dans lesquels les petites mésanges,rouge gorge et autres viennent se régaler des graines .Or ,nous venons de remarquer 2 geais qui viennent se nourrir également. Nous craignons qu’ils mangent toute la nourriture ou qu’ils ne dévorent les petits oiseaux. Comment les éloigner ?
    Merci de votre réponse

    Répondre
  12. Luce

    Les grandes perruches viennent manger la nourriture des mésanges dans la cage avec un cylindre à l’interieur elles arrivent à passer le cou , que faire ….

    Répondre
  13. Pierrette

    Bonjour,
    Mes deux nichoirs à mésanges ont été visités par un prédateur,les œufs ont été vidés et restés dans le nid .un fouillis de plumes…et une paire d ailes .qui a pu faire ça.
    Mes nichoirs sont très hauts placés le long d un garage….mais j habite dans coin boisé
    J espère que ce ne sont pas les écureuils
    Merci

    Répondre
  14. mamisha

    Bonjour
    je me permets de poster ici car je cherche desesperement une reponse a ce probleme. J’ai pose des nichoirs a mesanges charbonnieres. L’annee derniere tout s’etait bien passe. Mais cette annee, a 2 reprises, les moineaux ont attaque les nids, jusqu’a ejecter les oeufs et les oisillons… (scene abominable que j’ai pu voir de mes yeux!) J’ai meme fait des trous plus petits (27mm) pour empecher les moineaux d’entrer, mais rien n’y a fait… Je sais que la nature est cruelle, et qu’il est difficile d’aller contre ses lois, mais si vous savez comment je peux eviter ce genre de drames a l’avenir, dites-moi svp! parce que nature ou pas, ca fait beaucoup de peine a voir!

    Répondre
  15. Olibriius

    Les pigeons peuvent-ils tuer les mésanges ?
    J’ai trouvé tout à l’heure une mésange morte sur le sol de mon balcon. Elle appartenait à un couple qui vient profiter des graines que je mets à leur disposition. Nous habitons au troisième étage où il n’y a ni chat ni rats, juste un couple de pigeons qui a repéré les graines que font tomber les mésanges en se nourrissant. D’où ma question.
    L’an dernier, une famille de pies dévorait les boules de graisse et de graines, et terrorisait les mésanges. Je craignais alors qu’elles les tuent. Mais, cette année, pas de pies à l’horizon. Restent les pigeons…
    Le ou la survivant.e mésange continue à venir s’alimenter, apparemment sans état d’âme.
    Merci de vos réponses éclairantes.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *