La Mésange à longue queue (Aegithalos caudatus)

Mésange à longue queue (Aegithalos caudatus) solitaireIdentification :

La Mésange à longue queue ne fait pas partie de la même famille que les autres Mésanges, elle appartient à la famille des Aegithalidés alors que les « vraies » Mésanges (Mésange bleue, Mésange charbonnière, Mésange huppée, Mésange boréale, Mésange nonnette et Mésange noire) sont de la famille des Paridés. Le nom de « Mésange » attribué à la Mésange à longue queue est purement vernaculaire et non scientifique.

De ce fait la Mésange à longue queue a des mœurs singulièrement différentes des « vraies » Mésanges.

La Mésange à longue queue ne peut pas être confondue avec un autre oiseau tant sa queue est longue par rapport à son minuscule corps (La queue est aussi longue que le reste du corps de l’oiseau). Cet attribut permet une identification immédiate. Concernant les couleurs du plumage, la Mésange à longue queue arbore une livrée noire/rose sur les parties supérieures et blanc/rose sur les parties inférieures.

C’est un oiseau très social qui évolue la plupart du temps en petite troupe de 4 à 15 individus dans les arbres à la recherche de nourriture.

La Mésange à longue queue n’est pas très farouche et ne semble pas se préoccuper du reste tant qu’elle est en groupe et dans les arbres. Elle s’active dynamiquement et bruyamment pour rechercher des insectes dans les lichens des branches. La bande reste quelques instants sur un arbre puis volent vers le suivant en une incessante farandole.

Les groupes familiaux d’hiver éclatent au printemps pour que les couples se forment puis élèvent leurs petits, et reforment des groupes familiaux qui durent de l’été à la fin de l’hiver. Les Mésanges à longue queue sont souvent à l’origine des rondes hivernales d’oiseaux de différentes espèces (Mésanges bleues, Mésanges charbonnières, pinsons des arbres, grimpereaux des bois et des jardins, roitelets, etc).

La Mésange à longue queue est une petite Mésange, elle mesure entre 13 et 15cm de long (dont 8 à 9cm pour la queue) pour un poids de 7 à 10 gr seulement. Elle vit entre 3 et 5 ans.

Chant de la Mésange à longue queue:

La Mésange à longue queue est très « bavarde », elle émet de nombreux cris toute l’année.

Habitat & répartition :

La Mésange à longue queue est présente de l’Irlande au Japon en passant par tout le continent Eurasiatique. Elle évite cependant les zones trop froides de la Sibérie.

Elle recherche les paysages semi-ouverts comme beaucoup de Mésanges : les bocages, les parcs et jardins, les haies, les lisières et layons. Pourvu qu’il y ait des grands arbres pour se percher et se nourrir. C’est un oiseau sédentaire qui vagabonde en bande en hiver.

Etant très petite, la Mésange à longue queue est sensible au froid et évite les zones montagneuses au-dessus de 1000m d’altitude.

Reproduction & nidification :

La Mésange à longue queue n’est pas cavernicole comme les Mésanges du genre des Paridés, mais elle construit son propre nid qui est une petite merveille de la nature.

C’est un nid ovoïde de 15cm de haut avec un toit et une petite entrée latérale circulaire au 2/3 de la hauteur du nid. Il est composé de mousse et recouvert de lichens et de petits morceaux d’écorce maintenus avec des toiles d’araignées pour un camouflage parfait. L’intérieur du nid est très confortable puisqu’il est garni de plusieurs milliers de plumes et de poils.

Le nid est l’œuvre du mâle et de la femelle : le mâle apporte les matériaux à la femelle qui les assemblent dans un arbuste dense à faible hauteur (entre 1 et 3m). Sa construction prend entre 3 et 4 semaines au couple.

Les couples se forment au tout début du printemps après le dispersement du groupe familial hivernal.

Une 1ère ponte a lieu fin Mars début Avril. La femelle pond entre 6 à 12 œufs blancs tachetés de marron clair qu’elle couve seule dans son nid. Le rôle du mâle est alors de la protéger, la nourrir et défendre son territoire.

Les oisillons éclosent après 12 ou 13 jours de couvaison. Ils sont nourris par les 2 parents pendant environ 2 semaines puis apprennent à voler à proximité du nid. Ils sont encore nourris 1 semaine après leur départ du nid puis restent à proximité de leurs parents pour les aider lors de la seconde nichée en juin.

La famille de l’année constituera le groupe hivernal.

Nourriture :

La Mésange à longue queue se nourrit d’insectes qu’elle recherche dans les arbres. En hiver elle mange des bourgeons et des petites graines et baies. Elle fréquente également assidûment les mangeoires qui lui offre des mélanges graisse/graines en hiver.

Les fortes gelées et la neige font payer un lourd tribu à ces petits oiseaux très vulnérables. Leur offrir quelques graines mélangées à de la matière grasse permet de maintenir les effectifs d’une année sur l’autre.

Elle s’associe souvent aux Mésanges bleues et aux Mésanges charbonnières ainsi qu’à d’autres passereaux (Grimpereaux, Pinsons) pour la quête de nourriture en hiver.

Termes de recherche:

  • mésange à longue queue (183)
  • mésange longue queue (63)
  • oiseaux à longue queue (2)
  • mesanges a longue queue (2)
  • mesange a longue queu (1)
  • les différentes mésange à longue queue (1)
  • mésanges a queue longue (1)
  • méssange a longe queue (1)
  • messanges a longue queue (1)
  • la mesange à longue queue (1)

4 réflexions au sujet de « La Mésange à longue queue (Aegithalos caudatus) »

  1. chouffot

    grâce à votre site nous avons pu identifié l’oisillon égaré dans notre maison qui était suivi par la mère, heureusement les deux mésanges à longue queue ont recouvré la liberté sans dommage. nous avons pu prendre en photo le petit piailleur, trop mignon !!!!

    Répondre
  2. paugam

    hier et avant hier(14 et 15 mars2017)une mésange à longue queue a passé son temps à frapper sur les carreaux de mes fenêtres!ellle l’a fait pendant plusieurs heures du matin et de l’après midi à différentes fenêtres de ma maison au rez de chaussée et au premier étage, sur les cotés sud est et sud ouest et cela pendant deux jours!Aujourd’hui pas de nouvelle!
    Comportement normal ou pas?

    Répondre
    1. David

      Bonjour Paugam. Comportement tout à fait normal et typique en cette période, la mésange à longue queue voit son reflet et pense qu’un intrus est dans son territoire. Elle essaye donc de chasser son reflet…
      Ce comportement se rencontre également avec la mésange bleue.

      Répondre
  3. annie

    paugam, justement je fais des recherches pour trouver des explications. Je suis dans la même situation; depuis quelques jours deux mésanges à longue queue frappent aux carreaux de mes fenêtres à longueur de journée côté sud, sud-est. Ce n’est pas la première fois. D’ailleurs habitant au bord d’une petite rivière de montagne à 600m d’altitude, j’ai aussi, mais plutôt à mi-mai, un couple de cingles plongeurs qui fait la même chose….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *