La Mésange boréale (Poecile montanus)

Mésange boréale (Poecile montanus) en hiverIdentification :

La Mésange boréale est une grande Mésange, de la taille de la Mésange charbonnière. Elle ressemble à s’y méprendre à la Mésange nonnette, seule une observation très approfondie et une comparaison des chants pourra la distinguer de sa cousine la nonnette.

La Mésange boréale à la calotte noire qui descend sur la nuque, et une petite tache noire au niveau de la gorge juste sous le bec. Les joues sont blanches.

Le plumage des parties supérieures (Dos, ailes, croupion, queue) est gris foncé et les parties inférieures (Ventre et dessous des ailes et de la queue) sont gris clair / blanc sale. Elle se différencie de la Mésange nonnette par une tête plus allongée et une calotte noir mat (Calotte noir brillant chez la nonnette). La Mésange boréale a aussi une tache blanche diffuse sur l’aile, pas toujours bien visible. Mais le meilleur critère reste le chant qui est sensiblement différent.

Contrairement aux Mésanges du genre Parus, elle ne recherche pas du tout la proximité des hommes.

La Mésange boréale mesure 11/12cm de long et pèse entre 10 et 12 gr.

Chant de la Mésange boréale:

Habitat & répartition :

La Mésange boréale se reproduit au Nord Est d’une ligne allant de la Normandie au PACA avec des populations plus nombreuses dans les Alpes, le Jura et les Vosges. Elle occupe les vastes forets de feuillus et mixtes. Sa présence requiert des arbres morts ou dépérissant dans lesquels elle niche.

Il existe 2 sous espèces vivant en France : la Mésange des saules qui vit aussi bien en plaine qu’en montagne et la Mésange alpestre, plus grande, qui vit exclusivement en montagne.

La Mésange boréale est présente sur tout le continent Eurasiatique du Royaume-Uni à la Chine en passant par toute la taïga russe.

La sous espèce montagnarde, la Mésange alpestre, monte jusqu’à la limite supérieure des arbres (Zone de combat) en montagne.

La présence ou le nettoyage des arbres morts en forêt jouent un rôle essentiel dans le maintien et le développement des populations de Mésange boréale.

La Mésange boréale est un passereau sédentaire, parfois erratique en hiver.

Reproduction & nidification :

La Mésange boréale niche dans les arbres morts ou malades dont le bois est facile à creuser. Elle fore elle-même sa loge à la manière des pics. Son éloignement des hommes la rendra peu présente dans les nichoirs pour passereaux, à moins qu’ils ne soient installés en pleine forêt.

L’intérieur de la cavité est aménagé par la femelle qui y dispose une coupe de fibres et copeaux de bois, de tiges d’herbes, de poils et de quelques plumes. Elle y pond de 7 à 9 œufs blancs tachetés de marron entre fin Avril et début Mai. La femelle couve seule ses œufs 13/14 jours durant.

Les oisillons sont nourris au nid pendant 17 à 20 jours puis apprennent à voler aux alentours. Ils dépendant encore de leurs parents pendant une dizaine de jours avant de prendre leur envol.

Nourriture :

Comme toutes les Mésanges, la Mésange boréale est insectivore au printemps (Chenilles, araignées, larves, insectes en tout genre) et granivore en hiver (Graines de conifères).

La Mésange boréale apprécie les mangeoires où elle trouve graines et graisses en quantité pour affronter l’hiver.

Termes de recherche:

  • mésanges (997)
  • mésange boréale (53)

Une réflexion au sujet de « La Mésange boréale (Poecile montanus) »

  1. Thiberville

    Bonjour,

    Je travaille actuellement à la révision de plans de gestion d’espaces naturels, et j’aimerais illustrer mes documents avec une de vos photos de mésange boréale :l a photo n°2. (http://oiseau-mesange.fr/wp-content/uploads/2013/01/Mésange-boréale-02.jpg).
    Par contre, je ne trouve pas l’auteur de la photo pour mentionner son nom. Je citerai bien évidemment également votre site internet.
    M’autorisez-vous à utiliser une de vos photos? Pouvez-vous m’indiquer l’auteur de cette photo, svp?

    En espérant une réponse positive de votre part, je me tiens à votre disposition pour toutes questions complémentaires.
    Je vous remercie d’avance de l’aide que vous m’apporterez

    Cordialement,

    Marie thiberville

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *